Retrouvez-moi aussi sur...

12 juillet 2017

Parfums d'amour, Stacey Lee


Titre : Parfums d'amour (VO : The Secret of a heart note)
Auteur : Stacey Lee
Date de publication : 8 juin 2017 (VO : 27 décembre 2016) 
Éditions : Michel Lafon
Pages : 365


~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~ ~~


Il y a des fois où je suis vraiment heureuse d'être blogueuse (encore plus que les autres fois), c'est quand grâce à des ME, je tombe sur des livres que je n'aurais probablement jamais acheté tellement j'ai des PàL et des WL à rallonge, mais qui m'emportent complètement !
Ca a été le cas avec Parfums d'amour qui m'a attiré par sa jolie couverture.

Un joli roman, plein de poésie


Mimosa est aromancienne. Elles ne sont que deux sur Terre. Avec sa mère, elles ont des nez surpuissants qui leur permettent d'analyser toutes les odeurs qui les entourent et même celles des personnes. Grace à ces odeurs, elles peuvent fabriquer des élixirs, des filtres d'amour sur demande. Pour cela, il faut qu'une personne vienne leur expliquer son besoin et après quelques vérifications (que la personne ciblée est bien célibataire notamment) Mim et sa mère vont concocter une potion adaptée à la personne demandeuse.
J'ai aimé le principe que si deux âmes ne sont pas compatibles, l’élixir ne peut fonctionner. La magie ne fait pas tout, il faut que cœurs puissent s'accorder...

Les élixirs murmurent à l'esprit ce que le cœur sait déjà.

Pour se consacrer pleinement à son destin, Mim a toujours été scolarisée à domicile mais depuis quelques mois, elle a a commencé le lycée, et on ne peut pas dire que c'est la joie. Elle n'a que Kali pour amie parce que la plupart des filles la prennent pour une sorcière et elle est un peu laissée pour compte.  Et puis il y a Court aussi, le capitaine de l'équipe de foot à qui elle a l'air de plaire, mais les aromanciennes sont comme le pollen avec les abeilles, elles attirent tous les regards. Mim doit en permanence vaporiser de l'OD pour annuler cette attraction qui est juste biologique.
Le soucis c'est que Court lui plait bien, mais il vaut mieux garder ses distances. Après tout, les aromanciennes n'ont pas le droit de tomber amoureuses, si elle le font, elles perdent leur nez et ne pourront plus venir en aide aux autres. C'est d'ailleurs ce qui est arrivé à sa tante qui a tout quitté pour partir avec un homme, au grand damne de sa mère qui n'a jamais pardonné ce choix à sa soeur.

Quand Mim se retrouve à distribuer son premier élixir, les choses se gâtent un peu... Non seulement, la femme pour laquelle elle a préparé l'élixir ne le boit pas, mais c'est la mère de Court qui l'ingurgite ! La pauvre femme a eu le coeur brisé il n'y a pas très longtemps, alors afin de lui épargner d'autres malheurs, Mim doit à tout prix lui préparer un ED, un élixir de désamour pour annuler les effets. Et pour trouver tous les ingrédients nécessaires, elle va avoir besoin d'un allier : Court.

La petite histoire entre ces deux là est trop mignonne et j'ai eu beaucoup de plaisir à suivre le fil de l'intrigue. Et quand la peste du lycée fait du chantage à Mim pour qu'elle lui prépare un élixir pour que Court tombe amoureux d'elle, notre petite aromancienne va jouer avec le feu et s'interposer dans pas mal d'histoires...

Quelque part entre le bien et le mal se trouve un jardin entouré d'épineux, et c'est là que je t'ai rencontré.

J'ai trouvé que la rancœur entre les deux sœurs était très bien traitée. La mère de Mim a fait le choix de se consacrer à son destin d'aromancienne et n'a jamais pardonné à sa soeur d'avoir préféré l'amour. Elles sont toutes les deux terriblement bornées et c'est difficile de dire qui à raison. Chacune aurait pu avoir l’opportunité de faire un pas vers l'autre mais la fierté les a empêchée... Et au milieu on a Mim, quel chemin suivra-t-elle ?

Le pardon est un cadeau que l'on se fait à soi-même.



Bilan

J'ai passé un très bel après-midi à dévorer ce livre dont j'ai adoré l'univers avec toutes ces fleurs et cette magie qui les entoure. Mim et Court sont adorables à suivre mais au delà de la romance jeunesse, j'ai aimé tout ce qui tournait autour de la famille, ces liens du sangs qui ne devraient pas se défaire et pourtant... 






Bonne journée
Bisous
💛



6 commentaires: